S'identifier


Mot de pase oublié ?
s'abonner
Professionnels, structures, particuliers
Abonnez-vous!
Tout sauf l'amalgame
Publié le 23/08/2010
partage

tags
édito

Ne pas faire l’amalgame. C’est un principe important, utiliser le mot juste, être précis, ne pas tout confondre ne pas se laisser aller à des raccourcis faciles. Qui peut plaider pour l’inverse ? Non, c'est vrai il ne faut pas faire l’amalgame entre Gens du Voyage et Roms.



Roms, les plus exclus des exclus?

Quand les gens du voyage crient haut et fort qu’ils ne sont pas des roms ils le font pour que soient respectés leurs droits, et pour que les autorités n’oublient pas les engagements de la République à leur égard… Ils n’ont pas le choix et ils ont raison de ce point de vue là. Mais, sans que personne n’y puisse rien, sans même que l’on y prête vraiment attention, à chaque fois même qu’un média insiste sur la différence entre les deux communautés, l’une d’entre elle, celle des roms évidemment, est à chaque fois un peu plus mise à la marge sans aucune légitimité avérée ou accordée pour réclamer quoi que ce soit…

Le processus est simple : se défendre de quelque chose parce qu’à ce moment là ce quelque chose  est un peu comme la peste noire au 14ème siècle : à éviter à tout prix ! Parce que c'est pire, pire que ce que l’on vit de son côté. Peut-être est-ce rassurant au fond de savoir et de pouvoir affirmer haut et fort qu’on peut prétendre à plus.

Cela dit, ça aurait fait du bien si une fois de temps en temps nous avions entendu des représentants de la communauté des gens du voyage évoquer les roms avec pourquoi pas un peu de compassion, ou si seulement ils avaient rappelé leurs différences sans agressivité ni colère.

Mais non, jusqu’au bout les roms sont stigmatisés, même involontairement, par tous. Jusqu’au bout ils sont enfermés dans leur réalité : désirés et attendus nulle part.

Alors qu’au fond, le plus malin serait bien de fustiger non pas le voisin de galère, même dans ses différences, mais plutôt ceux et celles qui, parce qu’ils en ont les moyens pour peu qu’ils en aient la volonté, peuvent influer sur le quotidien et sur l’avenir.

Cécile Petident

newsletter
facebook