S'identifier


Mot de pase oublié ?
s'abonner
Professionnels, structures, particuliers
Abonnez-vous!
Petites menaces, grandes conséquences ?
Publié le 02/11/2010
partage

tags
édito

« Qui veut faire de grandes choses doit penser profondément aux détails », disait Paul Valéry. En ce moment, des acteurs de la santé, de l’insertion et du logement social emboitent le pas du poète pour alerter sur ces petites menaces qui auraient de grandes conséquences…



C’est la saison qui veut cela : à chaque automne, le projet de loi de finances est décrypté, défendu, amendé. Cette année, on aura beaucoup entendu débattre de la TVA sur les box internet-tv-téléphone, des PV de stationnement à 20 euros ou de la réduction du crédit d’impôt pour les panneaux solaires. Normal, ce sont des décisions qui parlent à tout le monde.

En revanche, d’autres sujets se sont faits plus discrets. Et pourtant, des porte-voix montent au créneau pour alerter l’opinion. « La taxe sur les complémentaires santé est une mesure injuste », clame la Mutualité française qui redoute une dégradation des politiques de santé publique. « Nous sommes victimes de la gestion cyclique du chômage », dénoncent les professionnels de l’insertion qui craignent un affaiblissement de leurs structures et de leurs usagers. Quant aux bailleurs sociaux, ils s’inquiétaient récemment avec les élus locaux de l’instauration d’une taxe sur les loyers HLM en évoquant « un hold up » qui fragiliserait le logement social.

Au delà des arbitrages financiers qui s’opposent à leurs convictions, ces acteurs du champ social tentent de focaliser l’attention sur un problème de fond : l’air de rien, des changements amenés par la petite porte peuvent remettre en cause de grands principes. Façon de dire, comme le proverbe, que parfois « le diable se cache dans les détails ».

Frédéric Lossent

newsletter
facebook