S'identifier


Mot de pase oublié ?
s'abonner
Professionnels, structures, particuliers
Abonnez-vous!
Cantonales : rien ne bouge vraiment en Pays de la Loire
Publié le 28/03/2011
partage

tags
édito
 

Chacun reste à sa place, pas de bascule, pas de surprise, à peine quelques remous ici où là. Le deuxième tour des cantonales dans la région aura finalement confirmé les équilibres.  Tout en réaffirmant l’absence de passion  des électeurs pour ce scrutin : abstention record en France comme en Pays de la Loire.



En Pays de la Loire pas de changement d'équilibre et une abstention toujours forte (photo : F.Lossent).

 

La Gauche y croyait, elle l’avait même annoncé entre les deux tours, la Sarthe allait basculer à gauche, eh bien non ! Le fief du premier ministre reste dans le camp de la majorité présidentielle. La gauche a malgré tout gagné un siège en remportant le canton de Montfort le Gesnois et elle a raté de peu celui de Conlie, à quatre voix près. Elle grignote certes un peu de terrain, mais pas assez. La droite garde la majorité avec 22 cantons contre 18 pour la gauche. Le président Roland du Luart, qui passe la main, quitte son siège satisfait.

En Vendée, pas de bouleversement, même si le canton de Maillezais bascule à gauche, dans les bras du Parti Socialiste, avec 3 petites voix d’avance. La droite reste très fortement implantée avec  25 sièges sur 31.

En Mayenne, le Président centriste Jean Arthuis, voit sa majorité confortée, avec deux sièges supplémentaires. La gauche unie a en effet perdu Mayenne-Est ce dimanche après avoir déjà laissé filer au premier tour le canton de Laval Nord-Est. L’union PS, Europe Ecologie-Les Verts et le partir Radical de gauche n’aura finalement pas payé dans la terre centriste.

En Maine et Loire,  Christophe Béchu le président du Conseil général peut lui aussi être satisfait, sa majorité départementale de droite renforce sa position en gagnant deux cantons : Saint Georges sur Loire et Baugé. La gauche, qui là aussi avait laissé entendre que le département était prenable, revoit sévèrement sa copie.

En Loire Atlantique enfin, soirée morose pour le parti socialiste, qui reste malgré tout largement majoritaire avec 34 des 59 cantons, mais qui  en a perdu 4 (Paimboeuf,  Varades, Nort-Sur-Erdre et Vertou) et en a remporté un : celui  de Saint Nazaire Ouest détenu par le seul Vert élu jusque-là au CG.  La particularité de la Loire Atlantique c’était précisément l’absence d’accord entre le PS et Europe Ecologie-Les Verts. 7 cantons les voyaient s’opposer, à chaque fois le PS l’a emporté. Cette désunion à gauche a certainement favorisé la petite avancée de l’UMP.

Et l’abstention ? Toujours en pleine forme ! Plus de 59% en Loire Atlantique, 57% en Maine et Loire, 53 % en Sarthe… Les électeurs ont tourné le dos à ce scrutin, pas motivés, pas convaincus de l’intérêt d’aller voter. Mais pas de quoi empêcher les spéculations sur les scrutins à venir ! Si ces cantonales 2011 passionnent les médias dans les jours à venir, à coup sur, ce ne sera pas pour le fond,  pour l’action des départements, leurs compétences, leurs responsabilité, mais simplement parce qu’elles étaient le dernier test électoral avant 2012 !  

Cécile Petident. 

newsletter
facebook